Récit DXpédition en Palestine E44CC

Récit Andreas Gille, DL3GA
Traduction Jean-Luc F1ULQ

En juillet 2019, l’équipe F6KOP m’a envoyé l’invitation pour participer à la prochaine expédition qui devait avoir lieu début 2020. Après avoir visité plusieurs pays ouest-africains ces dernières années, Frank avait bien avancé pour organiser une expédition aux Comores (D6) dans l’Océan Indien, mais nos amis du MDXC nous avaient précédés.
Cette année, elle devrait cette fois se rendre dans un pays au-dessus du top 100 au Most Wanted DXCC, mais aussi dans un endroit chargé d’histoire, à savoir la Palestine. Grace a la confiance de l’équipe depuis maintenant plusieurs années de participation, les places disponibles sur la liste des opérateurs se sont donc remplies en un temps record (quelques minutes après l’envoi de l’invitation, l’équipe était complète). Je n’aborderai pas ici les détails de la situation politiquement controversée du pays, la Palestine n’est pas reconnue par tous les pays du monde. La région est bien développée pour le tourisme, car c’est un point central pour les pèlerins, visité par de nombreux groupes venus du monde entier. Notre hébergement devrait être le Pilgrim Residence Hotel à Bethléem, à moins d’un kilomètre de l’église de la Nativité de Jésus-Christ, qui n’est rien de moins que la plus ancienne église du monde.

La Palestine était une zone DXCC distincte avec les préfixes ZC6 et 4X1 il y a de nombreuses années, mais a été supprimée en 1968 et initialement comptée comme Israël. Le 1er octobre 1999, le pays a été réintégré dans la liste des zones DXCC après que l’UIT eut donné le nouveau préfixe E4. Le GDXF a depuis répertorié trois expéditions majeures avec plus de 30000 QSO.

Notre objectif était d’ajouter une quatrième entrée à cette liste et d’offrir aux DXers d’Amérique du Nord et du Japon la possibilité d’un nouveau DXCC ou d’une nouvelle bande malgré le faible niveau d’activité solaire.

Avant, tout ne s’est pas passé comme imaginé. Il était ennuyeux d’apprendre qu’une équipe russe voulait activer le pays quatre semaines avant nous. Les quatre opérateurs d’E44RU ont finalement atteint 18 000 QSO. Le gouvernement français a également annoncé des réformes fin 2019, entraînant d’intenses grèves. La SNCF a également été touchée, ce qui a inquiété beaucoup d’entre nous car nous avions nos billets depuis longtemps. Heureusement, ces grèves se sont tassé peu de temps avant notre départ. Ensuite, nous n’avons pas obtenu l’indicatif E47C souhaité, mais d’abord E44C puis finalement E44CC. Curieusement, il est déjà apparu dans le cluster DX en janvier, apparemment utilisé par un plaisantin en FT8. Finalement, juste avant le départ, une tempête a balayé l’Est de la France d’où arrivaient des opérateurs de l’équipe.

Le voyage s’est ensuite déroulé sans problème majeur. L’équipe s’est réunie à l’aéroport Charles de Gaulle de Paris dans la matinée du 5 février, a passé tous les contrôles pour un vol sans incident et a rejoint l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv avec tous ses bagages. Le passage des douanes à l’arrivée s’est déroulé sans aucun souci. Un spacieux bus nous attendait là, il nous a conduits à notre destination à Bethléem en un peu plus d’une heure.


Le lendemain, les antennes ont été installées sur le toit de l’hôtel. Le bâtiment est situé sur une colline, comme conçu pour un rayonnement sans obstacle. La météo était avec nous, avec un ciel bleu et des températures douces, toutes les antennes étaient installées avant la nuit et nous avons pu poser les câbles coaxiaux vers une chambre au quatrième étage. L’ensemble des antennes comprenait deux Hexbeam, une Spiderbeam, une verticale R5, des verticales monobandes pour les bandes de 30 et 40 m, un dipôle pour 80 m et un L inversé pour 160 m. Il y avait aussi une boucle de réception pour le 160m et le 80m. Plus tard, un slopper sur 40m a été ajouté. Notre licence ne nous autorisait pas l’émission sur 60m. Les cinq stations étaient prêtes, OK2LW a été le premier à nous contacter sur 30m CW

Les pileups étaient bien sûr très violents au début et ont rempli le carnet de trafic avec plus de 8000 QSO dans les premières 24 heures. Nous avons aussi rapidement remarqué des problèmes. La boucle avec laquelle nous avons surtout écouté sur 160m était tout sauf calme. De plus, il y avait beaucoup de bruit à intervalles irréguliers, probablement causé par le moteur d’entraînement de l’ascenseur. L’antenne d’émission n’était pas une bonne alternative, ici le QRM était constamment au-dessus de S9.

Dans le minimum actuel d’activité solaire, il n’est pas surprenant que les bandes supérieures aient déçu. Rien n’a fonctionné sur 10m et seulement une poignée de QSO à 12m ont pu être réalisés. Sur 15m il y avait une grande ouverture vers le Japon et la Chine le premier matin, mais plus tard, nos CQ sont souvent restés lettre morte sur cette bande.
Le 20 mètres s’ouvrait à notre lever de soleil et se fermait dès que le soleil se couchait, cela n’avait rien à voir avec les propagations que nous connaissons quand nous sommes en Afrique de l’ouest. L’exploitation de cinq stations signifiait que souvent deux stations étaient QRV sur une bande. Il fallait d’abord explorer les subtilités pour ne pas se déranger. Dans certains cas, il fallait se les partager pendant la vacation. Par ailleurs, des tentatives ont également été faites de trafiquer via satellites défilants en utilisant une antenne portable et une radio portative, malheureusement la bande VHF était très bruités.

Le week-end, le temps a changé, un vent froid et orageux a soufflé et il a plu souvent. Cela a également eu un impact direct sur le fonctionnement de la radio, car les QRN de pluie battante bloquaient souvent les récepteurs sur les bandes inférieures. Étant donné que de nombreux câbles coaxiaux traversaient la porte du balcon dans la chambre, le vent soufflant en rafales a pénétré par là et a d’abord frigorifié l’opérateur de la station CW2 qui se trouvait juste à côté de la fenêtre ainsi que l’opérateur de la station SSB.

Samedi à 12h00 UTC, nous nous sommes arrêtés pour réparer les antennes sur le toit. L’un des Tubes en fibre de la Spiderbeam était cassée, mais a pu être réparée avec du ruban adhésif, puis a tenu jusqu’à la fin. Le brin rayonnant de l’antenne 160m L-inversé a flotté d’avant en arrière dans le vent, et s’est rapidement emmêlé dans les antennes de télévision de l’hôtel à proximité. Nous y avons remédié en rajoutant un hauban supplémentaire, qui le tenait à distance. L’antenne de réception a également été endommagée lorsqu’elle est tombée sur le toit de l’hôtel, nous avons pu la réparer et la déplacer de l’autre côté du toit. Une antenne beverage au sol (BOG) a également été installée dans le jardin de l’hôtel. Dans le vent orageux, il était difficile de communiquer entre nous et bientôt il a recommencé à pleuvoir fortement. Un arc-en-ciel lumineux est également apparu à l’est et s’est offert à nous comme pour une séance photo. Néanmoins, nous étions heureux quand tout était terminé et que le trafic ait pu reprendre.

Une délégation du ministère palestinien des Télécommunications nous a rendu visite à l’hôtel dimanche, accompagnée de la presse et de la télévision. Le lendemain nous avons eu la chance que le ministre lui-même se déplace à notre hôtel et offre à chaque opérateur un cadeau sous forme d’un coffret de timbres palestiniens à collectionner.
La veille, le shack a également été visité avec intérêt, tandis que les cinq stations ont continué à fonctionner. Un reportage devait être diffusé à la télévision le même après-midi. Malheureusement, nous ne pouvions plus voir la chaine à l’hôtel, peut-être à cause de la tempête.
Une partie de l’équipe s’est rendue également à Ramallah au ministère des télécommunications afin de discuter avec le ministre dans son bureau avec l’ensemble de son staff : M. Ishaq Sider (Ministre), M. Eyhab ESBAIH, M. Ayman Abu Alrub, M. Rami Maher Ebeid, Mme Marwa NASSAR, M. Mohammad KHASEEB
Nous avons pu échanger sur l’avenir du radio amateurisme en Palestine, Monsieur le ministre trouve que le radio amateurisme est très passionnant et il souhaiterait que nous puissions l’aider à le développer, Il nous a sollicité afin d’aider à créer un radio club national ainsi que de mettre en place des examens pour les licences radioamateurs palestiniennes. Bien sur F6KOP mettra toute en œuvre pour réaliser cet important projet.

Mardi, deux coupures de courant nous ont arrêtés à de courts intervalles, mais dans l’ensemble, cela restait l’exception. Pendant ce temps, un générateur de secours alimentait les fonctions essentielles dans l’hôtel, même l’ascenseur. Malheureusement, nous avons dû attendre que l’alimentation secteur soit à nouveau disponible, mais cela n’a pas pris longtemps.

Comme déjà mentionné, un objectif important était de desservir l’Amérique du Nord et le Japon. Lorsque nous remarquions de bons signaux dans les pileups, nous nous efforcions de prioriser les appelants de ces zones. Malheureusement, il a souvent fallu des efforts considérables pour faire comprendre aux correspondants européens qu’ils devaient faire une pause. Souvent, un seul signal puissant venu d’Europe au milieu du split était suffisant pour brouiller tous les autres petits signaux. L’opportunité de contacter la côte ouest des États-Unis a été rare et brève. Lorsque les stations des États du centre et de l’est l’ont remarqué, elles se sont tues bien plus facilement.

Pendant le contest nous avons participé au contest WPX-RTTY afin de fournir un multi. Nous avons également participé au contest ARRL-DX en CW afin de pouvoir fournir l’entité à nos amis américains. Cela a été très compliqué, le mur Européen étant quasi impossible à franchir.

Bien sûr, nous avons également profité de notre séjour en Palestine pour visiter les environs. Le premier endroit à mentionner ici est l’église de la Nativité, que nous avons pu visiter en deux groupes. Les guides locaux missionnés par le ministère du tourisme nous ont non seulement fourni des informations détaillées, mais chacun a également reçu un certificat officiel de pèlerin. Certains d’entre nous sont allés dans d’autres parties de Bethléem ainsi qu’à Jérusalem afin de voir le mur des lamentations et le mont des oliviers.

Vers la fin de l’expédition, les pileups sont devenus beaucoup plus faibles car les conditions n’étaient plus aussi favorables qu’au début. Pendant longtemps, nous avons exploité deux stations en CW, une en SSB, une en RTTY et une en FT8. Malheureusement, l’émetteur-récepteur de la station RTTY est tombé en panne les derniers jours. La deuxième station CW a également fonctionné temporairement en mode numérique, en particulier en FT8. Les conditions de réception, surtout sur 160m, sont restées notre talon d’Achille jusqu’à la fin. Cela était bien sûr dû au QRM local créé par l’homme dans cette zone densément peuplée, ce qui était également la raison pour laquelle nous ne pouvions pas construire d’antennes d’écoute plus efficaces. Peut-être était-ce un peu l’infection grippale qui a plus ou moins touché chacun de nous. Néanmoins, nous avons dépassé notre objectif de 50 000 QSO avec une part correcte de zones comme l’Amérique du Nord et le Japon.

Notre hôtel, qui était par ailleurs préféré par les groupes de touristes russes, nous a soutenus confortablement avec trois repas par jour. Malheureusement, nous avons été obligés de rester dans un autre hôtel pour une nuit le dernier week-end. Heureusement, le shack et les antennes n’ont pas été impactés. Le directeur de l’hôtel s’est excusé du désagrément peu avant notre départ en nous offrant avec une bouteille de vodka russe.

Dans l’après-midi du 16 février, tout le matériel est retourné dans ses sacs et valises. Le lendemain matin, à trois heures, heure locale, nous étions prêts à partir. Cependant, un bus beaucoup trop petit pour nous et nos bagages volumineux est apparu. Il nous a involontairement rappelé nos moyens de transport en Afrique de l’Ouest. Avec l’aide active du directeur de l’hôtel, cependant, il a été possible en peu de temps d’organiser un grand autocar qui nous a emmenés à l’aéroport de Tel Aviv à temps.

Le passage de la douane Israélienne n’a pas été très facile, mais en expliquant à quoi servait l’ensemble de nos antennes et diverses matériel et après une fouille de l’ensemble des valises des opérateurs, nous avons pu embarquer dans l’avion, Nous avons atterri à Paris à l’heure, mais cette fois sans tous les bagages. Deux de nos valises manquent, une valise livrée quelques jours plus tard arrivera chez OZ1IKY, malheureusement son K3 ainsi que son ampli ont été endommagés dans la valise de Kenneth . L’autre valise appartenant à Jimi F4DLM au début a été perdue, puis elle est arrivée deux semaines plus tard et nous avons pu constatee le vol de 2 pc portable, d’une alimentation stabilisée de 30 A et de son matériel électronique.
L’équipe s’est dispersée à l’aéroport de Paris pour entamer la dernière partie du voyage retour. Le matériel a été rangé a F6KOP pour notre prochaine expédition qui sera certainement en Afrique de l’ouest sur un IOTA …. Mais cela nous vous le confirmerons dans quelques mois….
Quelques semaines après notre voyage, la propagation du coronavirus fit qu’Israël ne laissait plus entrer de visiteurs de nombreux pays que s’ils étaient mis en quarantaine pendant deux semaines. Qui sait si notre shack conviendrait à cette quarantaine …
Cette expédition a été riche, autant au niveau culturel qu’en rencontres en plus de l’aspect radio. Nous avons eu la chance de pouvoir réaliser cette expédition à ce moment, car après nous de nombreuses expéditions ont soit été annulées soit reportées.
Nous espérons avoir apporté à tous le plaisir d’avoir pu contacter la Palestine, nous sommes quelque peu chagriné de n’avoir pu contacter plus de station nord et sud américaine, mais nous sommes sûrs que nous retournerons en Palestine pour créer le 1er radioclub et former des opérateurs.

Nous remercions toute l’équipe de F6KOP pour leur aide à la préparation du matériel et la collaboration à la réussite de E44CC.

Un grand merci à nos épouses qui nous permettent chaque année de vivre à fond notre passion

Un grand merci à l’ensemble de nos sponsors et à tous les donateurs pour leur confiance et leur collaboration.

Nous remercions nos amis radioamateurs Israéliens, avec un merci spécial à Ros,4Z5LA. Nous remercions également Monsieur le Ministre de la communication de la Palestine à RAMALLAH, Monsieur Ishaq Sider ainsi que l’ensemble de son équipe 

Quelques statistiques :

Site officiel de l’expédition E44CC / La vidéo de l’expédition

VP8PJ South Orkney

find the Clipperton DX Club banner photographed at South Orkney Islands, VP8PJ.

The weather was uncooperative most of the time, so we decided to take
many of the organization and commercial photos in the operating tent.

L-R Dave K3EL, Gene K5GS holding banner

K3EL Photo

2020 – Yenne

42° convention du CLIPPERTON DX CLUB

PAGE EN COURS DE CONSTRUCTION

Dates: du 18 au 20 septembre 2020

QTH: Hôtel restaurant « Le Clos des Capucins » à Yenne d73

Les dernières demandes de sponsor

Voici ci dessous la liste des demandes de sponsor des 2 derniers mois. Suite aux événements du virus covid-19, certaines sont reportées. Les subventions ne sont données qu’à la fin des expéditions.

Quelques exceptions de paiement du sponsoring avant le début de l’expé sont donnés pour des expés à grand budget et dont les équipes ont montré leur sérieux lors de leurs anciens projets.

VU4R Andamans – Neil island

VU4R site web: http://vu4r.vu3rsb.org/

XR8RRC IOTA SA-032

XR8RRC Site web: https://rv6ali.wixsite.com/patagonia2020

TU5PCT

TU5PCT site web: https://www.cdxp.cz/

TI9A Cocos island

TI9A site web: http://ti9a.info/

CB0Z IOTA SA-101

CB0Z site web: http://www.it9yre.it/cb0z/

W8S Swains

W8S site web: https://swains2020.lldxt.eu/

E44CC Palestine

Nos amis Kaopiens sont revenus de Palestine avec plus de 51000 QSO dans les poches.

Félicitations à eux ! une belle expé avec de belles opportunités à saisir pour les chasseurs de slots.

Retrouvez également ci dessous le « leaderboards » des membres CDXC s’étant signalé sur CLUBLOG :

VIDEO by F2DX Patrick