A35GC, Tonga 2022 par LZ1GC et LZ1PM

A35GC – Stan LZ1GC and Ivan LZ1PM

L’expédition A35GC a eu lieu du 2 au 20 novembre 2022 et appartient donc déjà au passé…

Cette expédition était initialement prévue pour novembre 2020 mais, à cause de la fermeture des frontières et des mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, elle a été reportée de deux ans.

L’équipe était composée de 2 opérateurs : Stan LZ1GC et Ivan LZ1PM.

Le voyage pour les Tonga était prévu le 30 octobre, mais malheureusement 2 semaines avant notre départ, British Airways a annulé notre vol au départ de Sofia vers Londres-Heathrow, et nous a proposé de l’avancer d’un jour. Nous avons bien sûr accepté, mais cela nous a coûté une interminable escale de 28 heures à l’aéroport d’Heathrow, en attendant notre vol pour Sydney le 30 octobre à 21h45 GMT. Ce fut un souci supplémentaire car, avec 120 kg de bagages, nous n’avons pas pu prendre de taxi pour passer une nuit à l’hôtel à Londres.

Nous nous sommes rendus aux Tonga avec les compagnies British Airways et Air New Zealand. Notre voyage a débuté à Sofia le 29 octobre et s’est décomposé en 5 vols : Sofia (LZ)– Londres (G) – Singapour (9V) – Sydney (VK2) – Auckland (ZL) – Nuku’alofa (A3). Ce fut un long et fatiguant voyage depuis la Bulgarie jusqu’à Nuku’alofa où nous sommes arrivés le 02 novembre 2022.

Laissez moi vous confier que pour mener à bien cette expédition, nous avons reçu l’aide précieuse de Masato Tamura JA0RQV qui, durant les trois mois précédents notre arrivée, était lui aussi actif avec l’indicatif A35JP. Masa est un habitué car il a séjourné et activé de nombreuses fois la plupart des iles de l’archipel des Tonga. Il m’avait contacté un mois avant notre départ pour nous proposer son aide pour trouver un logement avec de bonnes conditions pour notre activité radio et suffisamment de place pour installer nos antennes.

Le site trouvé par Masa disposait d’un grand terrain d’environ 1700 mètres carrés et se situait à seulement 100 m de la plage . Il s’agit là d’un emplacement de rêve pour tout radioamateur! Masa nous a également dépanné avec son alimentation 13,8V et son mat en fibre de verre de 12 m que nous avons utilisé durant notre activité.

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Fua’amotu à midi, heure locale, le 2 novembre. Tous nos vols en direction des Tonga ont eu un retard de 1 à 2 heures.

À l’aéroport de Fua’amotu, nous avons rencontré des difficultés à notre arrivée à cause d’une fonctionnaire corrompue qui a insisté pour que nous payons en espèces une redevance pour l’équipement avec lequel nous sommes arrivés. Ce n’était pas la première fois pour moi car j’avais eu la même mauvaise expérience en 2016 à mon arrivée aux îles Salomon pour H40GC & H44GC. J’ai dit à cette personne que je ne payerai rien car nos bagages étaient en règle! Ensuite, j’ai contacté par téléphone Mr Lui Falemaka du Ministère des communications (MEIDECC) qui a parlé avec cette employée pour débloquer la situation, le résultat est que nous avons pu passer la douane sans difficulté et sans payer quoi que ce soit.

Dès la sortie de l’aéroport, nous nous sommes rendus au ministère des communications où nous avons rencontré M. Lui Falemaka. Ensuite, avec nos 120 kg de bagage, nous nous sommes rendus à notre lieu d’hébergement qui se trouvait dans le village de Nuku’alofa – Sopu,

Arrivés sur place, nous avons tout de suite commencé à déballer nos affaires. Nos bagages comprenaient 2 grands cartons contenant les amplificateurs ACOM 1200S et ACOM 700S, 2 sacs pour les 2 FTDX-10 et pour nos ordinateurs portables ainsi que 2 gros bagages où se trouvaient les antennes, les câbles coaxiaux, la boite d’accord pour l’antenne 160 & 80 m, notre TRXr Kenwood TS-480SAT et divers accessoires . Nous avions également un bagage hors gabarit contenant nos mats en fibre de verre (2 mats de 12 m, 1 mat de 18 m et 2 mats de 10 m).

Après avoir déballé les bagages, nous avons de suite commencé à installer l’antenne verticale pour les bandes basses (160, 80 et 40m) ainsi que la verticale DX-Commander (40 à 10 m). Nous les avons érigées, mais malheureusement, à la tombée de la nuit nous n’avions pas terminer l’installation des radians. Il commençait déjà à faire nuit et nous avons décidé d’installer les stations dans une pièce dédiée de notre logement.

Quelques heures plus tard, nous avons décidé de dormir un peu, car nous étions vraiment épuisés de cet interminable voyage.

Dès l’aube, avant le lever du jour, nous avons terminé l’installation des antennes verticales commencée la veille.

A 21h59 GMT le 02 novembre , A35GC était déjà sur l’air, sur 15m en FT8. Notre premier contact a été effectué avec ZL1BG.

Nous avons continué à installer les autres antennes et, 2 heures plus tard, A35GC était actif sur deux différentes bandes / modes. Durant notre activité A35GC, nous avons utilisé 3 TRX (2 Yaesu FTDX-10 et 1 Kenwood TS-480SAT) et deux amplificateurs linéaires (ACOM 1200S et ACOM 700S).

Nos antennes étaient:

  • 1 verticale filaire raccourcie avec un chapeau capacitif et une boîte d’accord, installée sur un mât en fibre de verre de 18 m pour le bandes 160/80/60/40m
  • 1 GP (prisme) pour les bandes de 40 à 6 m, (y compris bandes WARC) installées sur un mât en fibre de verre de 12 m,
  • 1 verticale DX-Commander de 40 à 10 m, installé sur un mât de 10 m,
  • 2 VDA pour 40/20/15/10 et 17/12 m installées sur 2 mats en fibre de verre de 12 m.

Durant toute la durée de l’expédition A35GC, du 2 au 20 novembre, nous avons trafiqué quasiment sans interruption sur 2 ou 3 bandes et modes. Les 10 premiers jours, nous avons surtout opéré en CW et FT8, mais ensuite et jusqu’à la fin de l’expédition, nous étions actifs en CW, SSB et FT8.

La plupart du temps, nous transmettions avec seulement 2 stations sur des bandes et modes différents, mais certains jours, nous opérions les 3 stations simultanément.

Nous avons repoussé la fin de notre activité le plus longtemps possible à tel point que le bus qui devait nous ramener à l’aéroport a du nous attendre une demi heure pendant que nous bouclions nos bagages .

Durant toute la durée de l’expédition, nous n’avons pas dormi plus de 2 ou 3 courtes périodes. Certains jours, nous n’avons pas dormi du tout.

La propagation était mauvaise sur les bandes basses (160 & 80 m) et plutôt bonne sur les bandes hautes. Cependant, je pense que de nombreux radioamateurs ont été heureux de nous contacter et d’avoir un new-one sur certaines bandes…

En réalité, nous avons consacré la plupart de notre temps à opérer les bandes du 40m au 10 m mais nous avons profité également d’une courte ouverture sur 6 m où nous avons réalisé 300 QSOs, pour la plupart avec des stations japonaises.

Le bilan final est que durant 18 jours, A35GC a effectué 43347 contacts en SSB, CW et FT8 sur toutes les bandes de 160M à 6M avec 134422 stations situées dans 139 pays différents de tous les continents.

S’il vous plaît, ne n’allez pas vous imaginer que tout était si facile là-bas…

Au cours de l’activité A35GC, nous avons subi un tremblement de terre de magnitude 7,5. et avons du être évacués en raison du risque imminent de tsunami. Nous étions le 11 novembre 2022 à 10h29GMT (23h48 heure locale). C’est la seule fois ou l’activité A35GC a été interrompue pendant 7 heures.

Avant l’évacuation, nous avons déconnecté tout le matériel et l’avons placé le plus haut possible, de telle sorte que si un tsunami devait arriver tout était en lieu sûr.

Un autre problème, pendant l’activité A35GC, était le fort niveau de bruit local, parfois avec S9 + 10db. À 20 mètres de notre logement se trouvait une ligne électrique. Nous pensions que c’était la raison de ce désagrément, mais finalement au bout de 10 jours nous avons trouvé et réglé le problème. Ivan LZ1PM, électricien de métier, décide de vérifier le tableau d’alimentation à fusibles se trouvant dans la pièce.

Au premier abord, le tableau ne laissait rien présager de mauvais, ni bruit ni surchauffe apparente. Lorsqu’Ivan a retiré le couvercle du tableau, nous avons constaté qu’un peigne d’alimentation était brulé ! BINGO !!! Nous avons nettoyé et réparé le peigne d’alimentation des fusibles. Le QRM qui nous gênait depuis plus d’une semaine a alors disparu.

Nous avons rencontré un problème avec deux de nos alimentations pour les émetteurs-récepteurs qui sont tombées en panne. L’une d’elles à surchauffé après 14 jours de fonctionnement en continu et l’autre à cause de l’humidité. L’humidité ambiante était très élevé.

Pour conclure cet article , voici quelques mots sur Nuku’alofa, l’île de Tongatapu, et sur les gens qui y vivent.

La population de Nuku’alofa est d’environ 70 000 habitants, soit plus de 70% de toute la population des Tonga. Les gens sont accueillants, gentils et toujours souriants. Ils ne sont pas riches mais ils sont très heureux !

Malheureusement, nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour nous balader à Nuku’alofa, car nous étions trop occupés par l’activité A35GC.

Le 20 novembre à 17:03 GMT , A35GC a effectué son dernier contact puis est passé QRT. Nous étions très fatigués, mais vraiment heureux !!!

Le 20 novembre, 23h00 GMT, nous avons quitté l’archipel des Tonga par le vol NZ973 d’Air New Zealand, direction l’Europe puis la Bulgarie. Le 23 novembre 2022 à 15h30 dans l’après-midi, nous arrivions à Sofia. Nous étions épuisés mais tellement heureux !!!

Nous remercions chaleureusement nos sponsors individuels, clubs et fondations tels que le Clipperton DX Club mais aussi GDXF, EUDXF, SDXF, LA DX Group, GM DX Group, Mediterranéo DX Club, Clublog, Spiderbeam, ACOM, Oklahoma DX Association, KC5WXA – Jake McClain Driver Amateur Radio Club, qui nous ont aidé pour que cette expédition soit une réussite !

Au plaisir de se retrouver sur l’air depuis un autre pays rare…

73, Stan LZ1GC

Print Friendly, PDF & Email
 - 
Arabic
 - 
ar
Bengali
 - 
bn
German
 - 
de
English
 - 
en
French
 - 
fr
Hindi
 - 
hi
Indonesian
 - 
id
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es