TX7G, Expédition solo de F6BCW aux Marquises

Cette expédition solo avait 2 objectifs, d’abord de réaliser 7000 contacts puis de tester différentes antennes afin de préparer l’expédition de novembre 2023. Bilan : 9866 contacts effectués et 9 essais d’ antennes réalisés.

3 jours de voyage entre la Bourgogne et Hiva Oa ont été nécessaires aussi bien à l’aller qu’au retour, soit 6 jours au total. Je suis arrivé à Hiva Oa dans les Marquises du Sud, à 1500 Kms au Nord/Nord-Est de Tahiti le 27 septembre avec 6 grosses valises de matériel. 2 valises resteront sur place à la fin de l’Expédition avec du matériel pour 2023.

Le 28 septembre, (29 au matin en Europe), une fois installé à la pension Kanahau, je démarrai mon activité avec l’Elecraft K3, 500W et deux antennes :

  • une LPDA (Log Periodic Dipole Array) filaire 12 éléments pour les bandes 10m à 20m, , orientée SP, située à 110m du shack
  • une Lévy 2x26m à 12m du sol pour les bandes 30m à 80m, installée à 20m du shack.

Immédiatement les QSOs ont commencé dans un gros pile-up. 

  • Le 29 au soir, la Spiderbeam (10 au 20m) était en place à 20m du shack permettant des essais comparatifs entre LPDA et Spiderbeam.
  • Le 30 à midi, la verticale 60m, 2 radians hauts permettait les 1er QSO sur 5352 kHz.
  • Le 2 octobre, une Quad 1 élément (10 au 20m) venait compléter le dispositif antennes.
  • Le 5 octobre, je tourne la LPDA vers le LP et la comparer avec les autres ANT.
  • Le 7 octobre, je change d’emplacement la LPDA toujours orientée LP et la rapproche de la station à 30m du shack, elle est moins dégagée mais j’ai moins de perte dans le coax.
  • Le 8 octobre je construis une Moxon pour le 6m, j’entends alors de nombreux signaux numériques sur 50313/314 qui arrivent 56/57.

Durant la durée de l’activité, la Spiderbeam a été orientée SP 80% du temps et LP 20% du temps.

L’analyse des essais aura lieu en décembre, nous allons en tirer les dernières conclusions pour la construction des antennes pour l’expédition Marquises 2023.

A savoir que toutes les antennes de TX7G sont construction maison, y compris la Spiderbeam qui est une copie améliorée du célèbre constructeur Allemand DF4SA.

Points forts de l’expédition :

Bonne propagation avec de belles ouvertures sur les bandes hautes 12m et 10m permettant des contactts avec des stations QRP ou modestes avec seulement 100W et un dipôle.

Très intéressant essais de différentes ANT via SP, via LP, sur les bandes hautes et les bandes basses.

Des signaux Européens bons,  identiques à ma dernière expé solo de 2012  « TX5EG ».

Des essais comparatifs d’antennes extrêmement intéressants avec F5LRL Michel sur les bandes des 20m et 15m. Michel utilisait une Quad fabrication maison 2 éléments à 6m du sol et une Yagi professionnelle de 3 éléments grand espacement à 12m du sol. Les résultats seront exploités prochainement.

Le projet DX’p les Marquises 2023 est confirmé avec hébergement et restauration garantis.

Points faibles de l’expédition :

Pas de trafic sur 80m, je n’ai pratiquement rien entendu sur cette bande.
Un trafic très difficile sur 60m avec seulement 50 contacts en 18 heures de trafic, soit une moyenne de 2,7 contacts par heure.
J’ai reçu de nombreux forts signaux sur 50313, mais n’étant pas équipé FT8 , j’ai tenté plusieurs essais en CW sur 50110, avec auto spot mais sans aucun succès.

Conclusion :

Une expédition en solo est une aventure extraordinaire mais très compliquée et très fatigante pour un vieux bonhomme de plus de 71 ans comme moi.

Je garde à l’esprit les très nombreux encouragements que vous m’avez envoyés et je profite de ce compte rendu pour vous remercier chaleureusement pour tous vos courriels. Croyez-moi, cela m’a fait du bien de vous savoir à mes côtés, moi qui était seul à l’autre bout du monde dans le  <<Pot au Noir » de la Radio du Pacifique Sud, !

Je rentre en France plus persuadé que jamais que 2023 sera une belle année pour le DX et que nous allons en profiter pour faire une belle expé à Hiva Oa.

Remerciements.

Tout d’abord, un grand merci aux sponsors et aux donateurs privés qui m’ont aidé, et sans qui cette expédition n’aurait pas eu lieu.

Merci à F1COB Jean-Michel Webmaster du Radio Club F6KJS pour le site Internet TX7G by F6KJS et à F5LRL Michel pour avoir créé et tenu à jour les pages QRZ.com et Clublog.

Merci également à vous tous, Radioamateurs, SWL, pour votre « Ham spirit » qui a très largement dominé durant le trafic, permettant des QSOs avec des stations QRP européennes ou américaines.

Merci à vous tous, opérateurs patients dans les pile-up et qui souvent vous êtes décalés en fréquence plus haut, toujours plus haut en étalant bien le pile-up, ce qui a largement contribué à augmenter le nombre de QSO à l’heure, faisant plus d’heureux.

Merci enfin pour vos courriels de soutien, d’encouragement, cela fait du bien au moral…

A bientôt pour de nouvelles aventures, vive la RADIO.

Didier F6BCW

VU4W – Iles Andaman par Juris YL2GM

Le 28 avril dernier a débuté mon périple Riga – Helsinki – Delhi avec la compagnie Finnair. En route vers les iles Andaman, j’ai eu une escale de deux jours durant laquelle j’avais envisagé de faire du tourisme. A la sortie de l’aéroport, j’ai constaté qu’il faisait bien trop chaud (42-44°C), du coup j’ai du changer d’idée et suis resté à l’hôtel.

Dans la soirée du 1er mai, j’avais mon vol pour les iles Andaman. L’avion a atterri à l’aéroport de Port Blair le lendemain matin. La température était d’environ de 32˚C avec une humidité difficile à supporter. Le taxi m’a amené à l’hôtel Princess Beach Resort situé à 28 km de l’aéroport. Cet hôtel s’avère être vraiment adapté à une expédition, d’ailleurs la dernière expédition VU4G avait eu lieu depuis ce site. John G4IRN me l’avait conseillé.

Aéroport de Port Blair

Depuis VU4, le trafic n’est autorisé qu’aux radioamateurs avec un indicatif VU. Dans la licence VU4W, nous devions être trois mais, malheureusement, pour des raisons professionnelles, mes deux amis indiens VU2CDP et VU2CPL n’ont pas pu me rejoindre.

Le personnel de l’hôtel m’a chaleureusement accueilli et m’a attribué une chambre que j’ai du poliment refuser. Après leur avoir expliqué mes besoins notamment pour l’emplacement des antennes, ils m’ont proposé une salle de réunion qui se situait dans un autre bâtiment à proximité d’un jardin arboré de cocotiers. C’était en fait un très bon emplacement car les câbles coaxiaux pouvaient être beaucoup plus courts que prévu. Le couchage était dans une pièce séparée. Après avoir pris mes quartiers, et afin d’être rapidement sur l’air, je me suis lancé dans le montage de l’antenne verticale LBS pour les bandes basses mais je me suis vite rendu compte que je ne pourrai pas terminer avant la tombée de la nuit alors je l’ai laissé pour la terminer un jour suivant. Au lieu d’utiliser cette antenne, j’ai rapidement assemblé la verticale 40M normalement destinée au FT8 afin de pouvoir démarrer mon trafic le soir même, ma licence étant valide à partir de minuit.

VU4W

En déballant tout mon équipement, j’ai eu la désagréable surprise de découvrir que l’écran du K3 était cassé . Ce dommage est probablement arrivé lors de la chute de mon bagage cabine du siège dans l’avion. Ainsi, mon poste sans écran n’était pas utilisable, néanmoins, j’ai résolu le problème en le connectant à l’ordinateur pour utiliser le CAT afin de changer de fréquence. Le premier contact a été effectué juste après minuit avec YB3BBF.

Verticale RA6LBS

La matinée suivante a été consacrée au montage de la Spiderbeam qui s’est achevé vers midi. J’ai choisi un endroit contre la barrière de la bordure de la plage car c’était le seul endroit dégagé sans palmier. Après l’avoir installée, j’ai constaté un SWR >5 sur toutes les bandes. Après avoir tout contrôlé, je me suis rendu compte qu’un fil du balun était coupé. Après l’avoir réparé, j’ai enfin pu démarrer le trafic CW sur les bandes hautes. En soirée, j’ai été prendre quelques photos du coucher de soleil pour ma future carte QSL VU4W. J’ai eu raison de le faire ce soir là car, par chance, ça a été la seule soirée avec le ciel dégagé, tous les jours suivants ont été couverts ou pluvieux.

Spiderbeam – sunset

Le mercredi matin, j’ai commencé par installer la verticale bandes basses. Le temps était venteux et brumeux, la saison de la mousson allait arriver, deux mois de pluie sans soleil. Nous avons reçu ce jour-là un avertissement météo pour tempête et pluies diluviennes dans le sud de L’île d’Andaman pour le lendemain.

Le lendemain, j’ai commencé avec l’installation des Beverages derrière l’hôtel, en direction de la jungle. Pendant l’installation, des bruits étranges venant de la jungle se sont fait entendre et je ne me suis donc pas aventuré plus loin à cause de la présence de crocodiles. Au final, les Beverages faisaient 120 m de long. Pendant la nuit, le vent s’est levé et a commencé à faire chuter les noix de coco des arbres. Leurs chutes sur le toit étaient aussi bruyantes que des coups de fusil . A partir de ce moment-la, des coupures d’électricité eurent lieu au moins dix fois par jour pour une durée de 10 à 20 minutes à chaque fois avant qu’un groupe électrogène ne prenne le relais. C’est la raison de mes disparitions intempestives sur l’air.

Le 5 mai, j’ai mis en ligne mon log qui contenait déjà environ 6500 contacts. Internet était accessible uniquement à la réception de l’hôtel qui se situait à environ 300 mètres du shack. Afin de pouvoir appeler mon XYL et aussi pour réajuster l’heure du PC, je faisais ainsi un peu de marche tous les soirs. Le dîner était généralement servi à 19h et, certains soirs, je me suis retrouvé être le seul client dans la salle de restaurant. Il y a en général un peu plus de monde le week-end. Au cours de la journée, la température était d’environ 30 à 33°C. Lorsque je travaillais au montage des antennes, j’ai souvent du changer de chemise…

VU4W restaurant

Pour les jours suivants, l’objectif était de trafiquer davantage sur les bandes basses. Le dimanche 8 mai, les 300 premiers QSO ont été réalisés sur 80M en CW et 40M en FT8. La propagation changeait et s’empirait chaque jour un peu plus. Le lundi, j’ai tenté d’opérer le 6M, mais je n’ai réussi à faire que 6 QSO avec le Japon. Plus tard dans la journée, j’ai chargé le log et, au total, c’était 7732 QSO en CW et 10092 en FT8. Mon objectif pour cette expédition était de 30000 contacts pour être classé au Mega DXpeditons Honor Roll de la German DX Foundation.

J’ai reçu un message de l’équipe de développement de WSJT qui me demande pourquoi j’opère uniquement avec le logiciel MSHV au lieu de WSJTX mode Fox. J’avais installé MSHV lors de ma précédente expédition 3DA0WW car c’était, à ce moment-là, le seul logiciel de FT8 qui fonctionnait avec des indicatifs non standard. L’autre problème était que je n’avais de connexion internet et je ne pouvais donc pas communiquer ma fréquence pour le mode Fox. Pour cette fois-ci, je n’ai opéré que sur les fréquences FT8 classiques. Je sais que ce n’est pas la meilleure solution, cependant, dans cette situation, je n’avais pas d’autre choix.

Les jours suivants se passèrent sans encombre. Le Samedi 14 mai j’ai effectué mon dernier QSO. L’objectif était atteint avec un total de 33577 contacts dans le log. Malheureusement, peu de contacts en phonie mais une majorité en FT8 qui est la réalité du trafic de nos jours. Le dimanche, j’ai démonté les antennes et emballé tous mes équipements. Ma plus grande préoccupation était les noix de coco qui, en cas de chute sur la tête, m’aurait, dans le meilleur des cas, laissé des séquelles a vie. Le soir, j’ai eu droit à un dîner de fête et une photo avec le chef et le personnel de l’hôtel. Le lundi matin, le taxi m’a emmené à l’aéroport pour mon vol retour. De retour de 30°C humide sur Andaman vers 43°C de Delhi. quelques achats de cadeaux avant de reprendre le chemin du retour Delhi – Helsinki – Riga. L’expédition est terminée et maintenant un énorme travail m’attend pour répondre aux QSL.

Merci à tous ceux qui m’ont aidé pour cette expédition. À bientôt pour une prochaine…

Juris YL2GM

Statistiques VU4W

FT4YM – Bases DDU et Concordia – Antarctique

David F4FKT est en ce moment FT4YM depuis la base Dumont D’urville (WAP FRA-01 / IOTA AN-017) avant son départ pour Concordia (WAP MNB-03 / IOTA AN-016). Il s’agit là de sa quatrième mission en antartctique.

C’est le 18 octobre que David F4FKT a quitté ses montagnes iséroises pour un long périple via Singapour, Melbourne puis Hobart pour enfin atteindre le « Continent blanc ».

David a d’abord fait une escale de 3 jours sur l’importante base américaine McMurdo , puis encore 3 jours sur la base italienne Mario Zucchelli avant d’arriver enfin sur la base française Dumont d’Urville.

La base Dumont d’Urville n’est encore qu’une étape dans ce long périple avant de rejoindre sa destination finale , la base franco-italienne Concordia (Dome C) située a plus de 3200 m d’altitude sur le Plateau Antarctique . En effet, durant cette ultime étape le personnel en transit est en quarantaine pour être sur de ne pas ramener de virus sur Concordia.

David et ses camarades de mission sont donc encore en ce moment et pour une durée indéterminée sur DDU en attendant de pouvoir rejoindre Concordia par avion.

David a pu, dans son temps libre, provisoirement installer son IC-7300 et l’ampli de 300W dans un local destiné aux sanitaires pour ne pas déranger le reste de la communauté. Son mat antenne en fibre « grand froid » taillé sur la bande des 20m semble pour le moment donner des résultats satisfaisants.

FT4YM – DDU

David a eu l’autorisation de pouvoir accéder à la cabane Marret, normalement interdite d’accès pour des raisons de sécurité, pour pouvoir y trafiquer. Marret n’a ni électricité , ni chauffage et c’est à la bougie que David s’éclaire et se réchauffe les doigts.

Durant toute la saison et jusqu’à fin janvier 2023 , ce charpentier de métier , va assurer diverses tâches techniques mais aussi logistiques comme le déneigement à la pelle mécanique de containers ou des bâtiments de Concordia.

David sera , à la fin de sa mission, conducteur de l’un des tracteurs Challenger pour le grand raid, convoi logistique de Concordia jusqu’à la base Dumont d’Urville (1100 kms).

Raid logistique Concordia – DDU

D60AE – Comores 2022 – QRT

D60AE team : EI9FBB – DL3GA – EI5GM – F5AGB – F8AVK -HB9GWJ – ON7RN – F4AZF – F4AJQ – F1ULQ – F8GGV – F8EFU – F5NTZ – F2DX – OZ1IKY

L’expédition aux Comores D60AE par nos amis de F6KOP vient de se terminer.

Cette expédition menée par Frank F4AJQ et Jean-Luc F1ULQ fut un véritable succès… Félicitations à toute l’équipe.

Retrouvez les dernières nouvelles , photos et vidéos sur le site de l’expédition: https://comores2022.wordpress.com

Durant 10 jours de trafic, ce sont 73092 contacts qui ont été réalisés avec 19589 stations situées dans 158 pays.

Les conditions de propagation de ces derniers jours ont été particulièrement favorables principalement vers l’Europe, notamment sur les bandes hautes et plus particulièrement la bande des 10m.

Statistiques de trafic D60AE (Clublog) : CW 46% , PHONE 27,5% , DIGI 26,5%

Nombre de QSO par bande/mode
DXCC par bande/mode
QSO Continents par bande

D60AE Comores par F6KOP

Nos amis de F6KOP en expédition aux Comores activent D60AE depuis à peine 3 jours et ce sont déjà 25000 QSOs qui ont été réalisés …

Grace à D60AE, cette entité DXCC a été activée pour la première fois via le satellite QO-100 et ce sont déjà plus de 250 contacts réalisés.

Retrouvez les dernières news, les photos et vidéos sur le site de l’expédition: https://comores2022.wordpress.com/

Derniers spots D60AE (Cluster DX Summit)

Log en ligne D60AE

Hexbeam D60AE
Installation verticale