43ème convention – 16 au 18 septembre 2022

Nous sommes heureux vous retrouver à l’occasion de notre 43ème convention qui se tiendra du 16 au 18 septembre 2022 à La Bussière (Vienne).

Informations et réservation: https://cdxc.org/2022-poitou/

Le CDXC au HAMRADIO 2022 à Friedrichshafen

Ce fut encore un super week-end à Friedrichshafen.

L’équipe du CLIPPERTON DX CLUB a été présente comme de coutume depuis les bords du lac de Constance.

Nous nous sommes retrouvés avec joie après deux ans de privation.

Nous étions sur le DX Plaza, aux côtés de nos amis DXers de Swiss DX Foundation, Mediterraneo DX Club, CDXC UK Foundation , IOTA, German DX Foundation , EUDXF.

Samedi matin, les membres du DX Plaza se sont réunis pour partager de nouvelles idées pour l’évolution du DX Plaza.

 Comme à l’habitude notre stand fut très sollicité, grâce à sa convivialité, ses échanges, ses récits d’expédition, les om’s qui nous parlent de leurs futures idées et quelques spécialités françaises. Cela a permis de nombreuses retrouvailles et de belles rencontres.

Merci à tous d’avoir permis, lors de ce superbe week-end, de nous retrouver sur le stand commun CDXC – UFT.

Merci aux organisateurs du salon, mais également à tous ceux qui ont contribué par leur présence, à ce que cette rencontre soit un réel moment de joie et de fraternité.

Un merci spécial à nos amis des radio-clubs de Provins F6KOP et de Clermont-Ferrand F4KLW ainsi qu’à l’UNARAF pour leur aide .

Rendez-vous l’année prochaine!

Olivier, HB9GWJ

Photos HAMRADIO 2022 sur le site de F6KOP : ici

Photos HAMRADIO 2022 sur le site de F6BLP: ici

HB9GWJ – IU0BMX

Adieu mon frère, DJ9ZB

Le 7 mai, je n’arrivais pas à croire le contenu du mail que je venais de recevoir. Ce mail m’annonçait le décès de mon grand ami Franz DJ9ZB. Entre nous nous appelions mutuellement: « my Brother ». Nos deux couples étaient très proches.

Tous les ans, lorsque nous allions à Friedrichshafen, nous nous arrêtions à Ettenheim chez Marita et Franz.

Nous évoquions nos expéditions, et nous faisions des projets d’expédition. Marita et Franz devaient venir nous voir sur l’île d’Oléron, et nous devions mettre au point notre future expédition commune.
En 2020, nous avions le projet d’aller faire un World Wide DX Contest au Qatar, où nous avions étés invités, mais la pandémie nous a fait abandonner ce projet.
Mon premier contact avec Franz remonte au 9 décembre 1980, lorsqu’il était dans l’équipe J20/A sur Abu Ail, je lui avais demandé la possibilité de le contacter en mobile, et gentiment il avait accepté. Le temps d’équiper ma voiture avec un Atlas 201X et de fixer mon antenne hulster, Je prenais la route et attendais fébrilement.
Comme promis Franz m’a rappelé, et nous avons échangé un report. Suite à mon courrier pour le remercier, nous avons commencé à nous contacter régulièrement et de là est née une profonde amitié.

Si je devais citer un de mes plus beaux et plus émouvants souvenir avec Franz, c’est celui qui se rapporte à la convention du Clipperton DX Club à Granville en 2012.
Marita et Franz devaient passer quelques jours à la maison avant d’aller à Granville. La semaine précédent leur arrivée, j’ai téléphoné à Marita pour lui demander si nous pouvions leur proposer de visiter les plages du débarquement ; questions délicate, étant donné que nous sommes tous les deux des enfants de la guerre, lui né en 1941 et moi en 1943, dans des pays qui s’affrontaient dans une guerre sans merci.

La réponse de Marita, qui parle un français parfait, a été immédiate : « C’est le plus beau cadeau que tu puisses lui faire ». Elle m’apprit que le Papa de Franz, avait été déporté par les nazis, étant contre le régime politique mis en place par ADOLF, et ce ADOLF était dit sur un ton très péjoratif. Je lui faisais savoir que de mon côté mon Papa avait été fait prisonnier et avait deux évasions à son actif, qu’il avait été gravement blessé lors de sa deuxième évasion.

Nous avons pris le chemin des plages du débarquement, et je dois dire que j’avais une certaine appréhension des moments à venir. Plage d’Omaha beach, Utah beach, cimetière américain de Colleville où reposent les corps de 9.387 soldats américains tombés lors du débarquement du 6 juin 1944.

Puis le moment que je redoutais, visite au cimetière allemand de La Cambe où ont été regroupés les corps des 21.222 soldats allemands tués et identifiés plus 207 soldats tués non identifiés, ce même 6 juin 1944.
Dès l’entrée du cimetière, Franz m’a pris par le bras et nous avons circulés, côte à côte, sans rien dire, au milieu de ces tombes, comme des frères, lui l’allemand et moi le français, l’émotion nous empêchait de formuler le moindre mot.

Puis au centre du cimetière où sont enterrés des soldats non identifiés, il m’a lâché le bras, m’a pris la main, et a formulé une phrase en allemand, comme si il s’adressait à ses compatriotes, tués à cause de la folie meurtrière d’un homme et d’un régime nazi.

Il m’a ensuite laissé la main, et m’a reprit le bras. Ensemble, nous avons été consulter le registre où figurent les noms de ces milliers de soldats. Il a retrouvé la trace d’un monsieur Langner, probablement un membre de sa famille, mais je n’ai pas osé lui demander.

Nous avons finis notre visite à la pointe du Hoc, dans le blockaus du bord extrême de la pointe du Hoc ; silencieux, il touchait les murs en béton, comme pour s’imprégner de ce passé proche et lointain à la fois.
Avant de remonter en voiture, il m’a pris dans ses bras et m’a dit , en français : « Merci, mon frère », ce à quoi je lui ai répondu, en rassemblant mes vieux souvenirs de langue allemande : « Vielen dank mein Bruder », (merci beaucoup mon Frère).
Cette journée est restée gravée à jamais dans mon esprit. Et je n’arrive toujours pas à réaliser que je ne reverrai plus jamais mon ami, mon frère.
Puis nous nous sommes rendus à la convention du Clipperton DX Club à Granville. Franz est nr 27 du Clipperton DX Club et a reçu le mérite du club en 2005.

Franz tu es un exemple pour notre communauté Radioamateur, un exemple de gentillesse, de modestie, de droiture, d’honnêteté, de fidélité dans l’amitié, de compétences.
Tu fais partie du cercle très restreint des grands Dxpéditioners qui ont été dans des endroits difficiles d’accès, qui ont travaillé dans des conditions extrêmes afin de nous permettre de contacter des lieux pratiquement inaccessibles.

Je veux associer Marita, ton épouse, qui a accepté que tu partes à l’autre bout du monde, car, sans son appuie et sa compréhension inconditionnelle, ce que tu as fait pour notre communauté n’aurait pas été possible.
Je compare notre communauté Radioamateur à une chevalerie moderne, chevalerie moderne dont tu es digne d’être un des glorieux portes étendards.
Auf wiedersehen mein Bruder.

Alain F6BFH

DJ9ZB Franz, SK

C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre le décés de Franz Langner DJ9ZB, à l’age de 80 ans.

Franz a été licencié en 1964, il a opéré depuis de nombreuses contrées dont certaines très recherchées.

Il était membre du CDXC depuis de très nombreuses années (CDXC n°27) et détenteur du Mérite du CDXC . Il était aussi membre d’honneur du Bordeaux DX Group.

Franz a assuré la présidence de la German DX Foundation ces 25 dernières années.

DJ9ZB s’en est allé rejoindre son compagnon d’expédition, Zorro JH1AJT , lui aussi disparu depuis quelques semaines.

RIP .

DJ9ZB @ 2016 Japan International DX Meeting (photo F8ATM)

TU5PCT – Côte d’Ivoire 2022

Dès notre retour de l’expédition S9OK, nous commencions déjà à songer à une prochaine petite expédition où les restrictions du Covid nous laisseraient partir.

Au même moment, Mathurin TU5JZ de Côte d’Ivoire nous a proposé de revenir le voir. La décision n’a pris qu’une semaine. Nous allons retourner à l’endroit même où nous étions déjà en 2020 pour l’expédition TU5PCT.

L’équipe s’est rapidement constituée de 3 personnes: OK1BOA, OK1FCJ et OK6DJ. Nous avons choisi la semaine du 4 au 13 février 2022

Lors des préparatifs, l’entourage familial de Peter OK1BOA s’est avéré être positif à la Covid . Heureusement pour eux, sans symptôme ni complication. Nous avons dû alors décider si l’expédition serait reportée ou annulée. Finalement, David OK6DJ n’avait de congés que du 1er au 15 février, donc il irait à cette période ou ne participerait pas tout.

Les formalités administratives ont débuté, notamment pour l’obtention des visa électroniques.

OK1BOA et OK6DJ ont obtenu leur visa sans difficulté par contre Peter OK1FCJ a été notifié par mail du refus de séjour en Côte d’Ivoire. Peter a dû se rendre à l’ambassade à Berlin, où après 380 km et un deuxième dossier de demande , il a enfin obtenu le fameux visa.

Cinq jours avant le départ, nous avons tous effectué un premier test PCR qui s’est révélé négatif, même pour OK1BOA. Les tests PCR suivants , 72 heures puis 48 heures avant l’arrivée en Côte d’Ivoire se sont tous révélés négatifs.

Juste avant le départ, nous avons préparé nos bagages. Les 7 valises pesaient de 23kg et les 3 autres 12kg. Nous étions en excédent et avons dû acheter un sac supplémentaire. Certaines choses ont dû rester a la maison.

Après avoir finalisé nos bagages , nous nous sommes séparés pour nous retrouver au petit matin à l’aéroport, OK1BOA n’a pas eu le temps de dormir tandis que OK6DJ et OK1FCJ avaient un réveil à 3 heures du matin. Nous sommes tous à l’aéroport de Prague à 4 heures du matin et nous procédons à l’enregistrement. Après un premier vol pour Paris et une escale de six heures, nous voila enfin à bord du vol pour Abidjan. Le vol lui-même n’a duré que 6 heures.

À notre arrivée, nous savions où faire contrôler nos visas électroniques afin d’économiser un temps précieux. Après le contrôle des passeports, il ne nous reste plus qu’à effectuer un nouveau test PCR puis récupérer nos bagages.

Malheureusement, il manqua une des valises de Peter OK1BOA. Nous effectuons la réclamation et demandons la livraison du bagage manquant dans les plus brefs délais. Tous les outils et les effets personnels de Peter se trouvent dans cette valise. Nous n’avons pas beaucoup de choses de rechange. Après avoir quitté la zone de douane, le chauffeur nous attend, et après moins d’une heure de route nous arrivons enfin dans cet endroit qui nous est familier.

Cette fois-ci, chacun a son bungalow. La salle dédiée à la radio est la même qu’il y a deux ans. Nous déballons tout ce que nous pouvons.

Peter OK1FCJ découvre qu’il a oublié le dongle USB du clavier et souris ainsi que l’adaptateur du micro-casque.

Ce n’est pas un bon début…. On va se coucher quelques heures.

A partir du samedi matin, nous commençons à assembler et monter les antennes.

Cette fois-ci et à la demande de nombreux radioamateurs, nous avons pris l’équipement 160m. Nous espérons pouvoir en faire mais pour cela nous avons besoin de quelqu’un pour grimper aux cocotiers.

Nous voulons assembler la Spiderbeam, mais nous constatons que le balun est cassé. Nous n’avons pas de fer à souder ni d’outillage. Le montage de la Spiderbeam va devoir attendre.

Alors en attendant, on a monté les verticales pour les bandes 40m et 30m ainsi que la DX Commander pour les bandes 40m à 10m.

Dans la journée de samedi , Mathurin nous a acheté un fer à souder et de l’étain ainsi qu’un clavier et une souris. Il nous a sauvé la mise et nous avons pu continuer à assembler les antennes.

Le samedi soir, la valise manquante de OK1BOA arrive enfin, il . Malheureusement, le même jour, Peter s’est arraché un ongle lors du montage d’une antenne.

Nous mettons progressivement en service les stations FT8 .

Nous bénéficions d’un envoi du log en direct sur Clublog (live Streaming) mais malheureusement la connexion internet était instable.

Après quelques jours, nous avons du complètement arrêter le streaming de Clublog car il nous faisait vraiment perdre notre temps si précieux . Si la connexion internet n’est pas de qualité alors cela n’a pas d’intérêt.

Peter OK1BOA termine le montage de la SpiderBeam. Nous fabriquons une verticale 80m ainsi qu’un L inversé pour le 60m .

Enfin, nous commençons à construire une antenne pour le 160m. Nous voulions quelqu’un pour grimper aux cocotiers mais finalement Peter OK1BOA s’est avéré être un bon lanceur et a réussi à tendre un fil 160 m entre les branche des cocotiers. Après seulement quelques heures, nous avons pu démarrer notre activité sur 160m. Seules les antennes de réception et les BOG (Beverage On Ground) restent à monter.

Notre méthode de trafic est assez classique, nous essayons de favoriser les directions principales en fonction de l’heure, des bandes et et des ouvertures mais nous essayons aussi d’être actif sur 160m. A seulement 3 opérateurs, Il n’est absolument pas possible d’être actif partout où certains voudraient nous écouter. C’est aussi sans compter sur les coupures électriques intempestives…

La technologie n’a pas toujours suivi, le TS480 a eu des pannes intermittentes. Les antennes de réception n’étaient pas suffisamment performantes . Les tracas liés au plantage du log ont été solutionnés rapidement par l’équipe de DX Log qui nous a fait parvenir une mise à jour seulement quelques heures après leur avoir signalé le problème… Merci aux éditeurs de DXLog pour leur réactivité.

D’autres membres du CDXP en République Tchèque nous ont apporté leur aide en prêtant du matériel. Merci à eux pour leur soutien.

Pendant notre séjour, nous avons pu nous aussi faire une bonne action . Avec l’aide du Fondation SEISA, nous avons pu faire un don de 850 euros à l’école primaire du village. Ce fut un grand plaisir pour nous de rendre les enfants heureux. Un grand merci à Zorro JH1AJT pour son aide.

Certains radioamateurs locaux, plutôt actifs en VHF, ont eu l’occasion de trafiquer avec nous à plusieurs reprises. Gérer un pile-up a été un réel challenge pour eux et ils ont pu ainsi découvrir ce que c’est d’émettre depuis une contrée recherchée.

L’expédition touche à sa fin et un nouveau TEST PCR doit être réalisé. Nous devons encore payer des frais en ligne et apporter la confirmation du résultat du test négatif. Nous devons imprimer le certificat du test PCR mais malheureusement notre hôtel ne dispose pas d’ordinateur ni d’imprimante. L’hôtel ne possède pas non plus de machine à laver mais il s’agit là d’une autre histoire… Alors, encore une fois, Mathurin va nous aider en imprimant les certificats de test.

Cette expédition a rencontré de nombreux obstacles comme cas un positif Omicron, problème avec VISA, valise manquante, balun HS, ongle cassé, connexion internet instable, réseau 230V instable, problèmes avec tests PCR, etc… Malgré tous ces tracas, nous avons réalisé un nombre record de QSO à seulement trois opérateurs. Merci à vous tous de l’autre côté du pile-up..

En conclusion, nous tenons à remercier tous les sponsors : Clipperton DX Club, Mediterranéo DX Club, Far East DX Ploiters, JH1AJT, OK2ZA, OK5MM, OK2ZAW, OK1MY, HB9BAS, OG2M, WF8R, N4QM, ON8AH, JA8UIV, ON8AH, OK1VK, OK1ALX, W1SRD, LA5IIA, RD4A, DM2HK, OK2EQ.

Nous n’oublions pas les petits sponsors que nous remercions chaleureusement. Chaque aide est appréciée et contribue au succès de l’expédition TU5PCT.