VU4W – Iles Andaman par Juris YL2GM

Le 28 avril dernier a débuté mon périple Riga – Helsinki – Delhi avec la compagnie Finnair. En route vers les iles Andaman, j’ai eu une escale de deux jours durant laquelle j’avais envisagé de faire du tourisme. A la sortie de l’aéroport, j’ai constaté qu’il faisait bien trop chaud (42-44°C), du coup j’ai du changer d’idée et suis resté à l’hôtel.

Dans la soirée du 1er mai, j’avais mon vol pour les iles Andaman. L’avion a atterri à l’aéroport de Port Blair le lendemain matin. La température était d’environ de 32˚C avec une humidité difficile à supporter. Le taxi m’a amené à l’hôtel Princess Beach Resort situé à 28 km de l’aéroport. Cet hôtel s’avère être vraiment adapté à une expédition, d’ailleurs la dernière expédition VU4G avait eu lieu depuis ce site. John G4IRN me l’avait conseillé.

Aéroport de Port Blair

Depuis VU4, le trafic n’est autorisé qu’aux radioamateurs avec un indicatif VU. Dans la licence VU4W, nous devions être trois mais, malheureusement, pour des raisons professionnelles, mes deux amis indiens VU2CDP et VU2CPL n’ont pas pu me rejoindre.

Le personnel de l’hôtel m’a chaleureusement accueilli et m’a attribué une chambre que j’ai du poliment refuser. Après leur avoir expliqué mes besoins notamment pour l’emplacement des antennes, ils m’ont proposé une salle de réunion qui se situait dans un autre bâtiment à proximité d’un jardin arboré de cocotiers. C’était en fait un très bon emplacement car les câbles coaxiaux pouvaient être beaucoup plus courts que prévu. Le couchage était dans une pièce séparée. Après avoir pris mes quartiers, et afin d’être rapidement sur l’air, je me suis lancé dans le montage de l’antenne verticale LBS pour les bandes basses mais je me suis vite rendu compte que je ne pourrai pas terminer avant la tombée de la nuit alors je l’ai laissé pour la terminer un jour suivant. Au lieu d’utiliser cette antenne, j’ai rapidement assemblé la verticale 40M normalement destinée au FT8 afin de pouvoir démarrer mon trafic le soir même, ma licence étant valide à partir de minuit.

VU4W

En déballant tout mon équipement, j’ai eu la désagréable surprise de découvrir que l’écran du K3 était cassé . Ce dommage est probablement arrivé lors de la chute de mon bagage cabine du siège dans l’avion. Ainsi, mon poste sans écran n’était pas utilisable, néanmoins, j’ai résolu le problème en le connectant à l’ordinateur pour utiliser le CAT afin de changer de fréquence. Le premier contact a été effectué juste après minuit avec YB3BBF.

Verticale RA6LBS

La matinée suivante a été consacrée au montage de la Spiderbeam qui s’est achevé vers midi. J’ai choisi un endroit contre la barrière de la bordure de la plage car c’était le seul endroit dégagé sans palmier. Après l’avoir installée, j’ai constaté un SWR >5 sur toutes les bandes. Après avoir tout contrôlé, je me suis rendu compte qu’un fil du balun était coupé. Après l’avoir réparé, j’ai enfin pu démarrer le trafic CW sur les bandes hautes. En soirée, j’ai été prendre quelques photos du coucher de soleil pour ma future carte QSL VU4W. J’ai eu raison de le faire ce soir là car, par chance, ça a été la seule soirée avec le ciel dégagé, tous les jours suivants ont été couverts ou pluvieux.

Spiderbeam – sunset

Le mercredi matin, j’ai commencé par installer la verticale bandes basses. Le temps était venteux et brumeux, la saison de la mousson allait arriver, deux mois de pluie sans soleil. Nous avons reçu ce jour-là un avertissement météo pour tempête et pluies diluviennes dans le sud de L’île d’Andaman pour le lendemain.

Le lendemain, j’ai commencé avec l’installation des Beverages derrière l’hôtel, en direction de la jungle. Pendant l’installation, des bruits étranges venant de la jungle se sont fait entendre et je ne me suis donc pas aventuré plus loin à cause de la présence de crocodiles. Au final, les Beverages faisaient 120 m de long. Pendant la nuit, le vent s’est levé et a commencé à faire chuter les noix de coco des arbres. Leurs chutes sur le toit étaient aussi bruyantes que des coups de fusil . A partir de ce moment-la, des coupures d’électricité eurent lieu au moins dix fois par jour pour une durée de 10 à 20 minutes à chaque fois avant qu’un groupe électrogène ne prenne le relais. C’est la raison de mes disparitions intempestives sur l’air.

Le 5 mai, j’ai mis en ligne mon log qui contenait déjà environ 6500 contacts. Internet était accessible uniquement à la réception de l’hôtel qui se situait à environ 300 mètres du shack. Afin de pouvoir appeler mon XYL et aussi pour réajuster l’heure du PC, je faisais ainsi un peu de marche tous les soirs. Le dîner était généralement servi à 19h et, certains soirs, je me suis retrouvé être le seul client dans la salle de restaurant. Il y a en général un peu plus de monde le week-end. Au cours de la journée, la température était d’environ 30 à 33°C. Lorsque je travaillais au montage des antennes, j’ai souvent du changer de chemise…

VU4W restaurant

Pour les jours suivants, l’objectif était de trafiquer davantage sur les bandes basses. Le dimanche 8 mai, les 300 premiers QSO ont été réalisés sur 80M en CW et 40M en FT8. La propagation changeait et s’empirait chaque jour un peu plus. Le lundi, j’ai tenté d’opérer le 6M, mais je n’ai réussi à faire que 6 QSO avec le Japon. Plus tard dans la journée, j’ai chargé le log et, au total, c’était 7732 QSO en CW et 10092 en FT8. Mon objectif pour cette expédition était de 30000 contacts pour être classé au Mega DXpeditons Honor Roll de la German DX Foundation.

J’ai reçu un message de l’équipe de développement de WSJT qui me demande pourquoi j’opère uniquement avec le logiciel MSHV au lieu de WSJTX mode Fox. J’avais installé MSHV lors de ma précédente expédition 3DA0WW car c’était, à ce moment-là, le seul logiciel de FT8 qui fonctionnait avec des indicatifs non standard. L’autre problème était que je n’avais de connexion internet et je ne pouvais donc pas communiquer ma fréquence pour le mode Fox. Pour cette fois-ci, je n’ai opéré que sur les fréquences FT8 classiques. Je sais que ce n’est pas la meilleure solution, cependant, dans cette situation, je n’avais pas d’autre choix.

Les jours suivants se passèrent sans encombre. Le Samedi 14 mai j’ai effectué mon dernier QSO. L’objectif était atteint avec un total de 33577 contacts dans le log. Malheureusement, peu de contacts en phonie mais une majorité en FT8 qui est la réalité du trafic de nos jours. Le dimanche, j’ai démonté les antennes et emballé tous mes équipements. Ma plus grande préoccupation était les noix de coco qui, en cas de chute sur la tête, m’aurait, dans le meilleur des cas, laissé des séquelles a vie. Le soir, j’ai eu droit à un dîner de fête et une photo avec le chef et le personnel de l’hôtel. Le lundi matin, le taxi m’a emmené à l’aéroport pour mon vol retour. De retour de 30°C humide sur Andaman vers 43°C de Delhi. quelques achats de cadeaux avant de reprendre le chemin du retour Delhi – Helsinki – Riga. L’expédition est terminée et maintenant un énorme travail m’attend pour répondre aux QSL.

Merci à tous ceux qui m’ont aidé pour cette expédition. À bientôt pour une prochaine…

Juris YL2GM

Statistiques VU4W

Print Friendly, PDF & Email